Québec dit non aux parents refusant que leurs enfants aient une enseignante voilée

Small solace for the grandfathered (or grandfathered) teachers who are exempt from Bill 21:

Le gouvernement Legault dit non aux parents qui voudraient changer leur enfant de classe si l’enseignante porte le voile.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a ainsi réagi à une lettre ouverte publiée dans le quotidien Le Devoir mercredi.

Les signataires demandent, si l’enseignant porte un signe religieux, de pouvoir changer leur enfant de classe, au nom du « droit à des institutions et des services publics laïques », tel qu’inscrit dans la Loi sur la laïcité de l’État adoptée en juin.

En mêlée de presse mercredi matin avant de se rendre à la séance du cabinet Legault, le ministre Roberge a rapidement fermé la porte à leur requête.

Selon ses mots, il n’appartient pas aux parents de choisir ou de magasiner leur enseignant. Il a ajouté que cela n’est pas prévu dans la loi sur la laïcité et que le gouvernement n’a pas l’intention d’aller dans cette direction.

Source: Québec dit non aux parents refusant que leurs enfants aient une enseignante voilée

About Andrew
Andrew blogs and tweets public policy issues, particularly the relationship between the political and bureaucratic levels, citizenship and multiculturalism. His latest book, Policy Arrogance or Innocent Bias, recounts his experience as a senior public servant in this area.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: