Québec ne pourra limiter le nombre de réfugiés reçus, affirme Hussen

Reality intrudes:

Le gouvernement du Québec ne pourra pas limiter le nombre de réfugiés qu’il reçoit chaque année, contrairement à ce qu’avait promis François Legault en campagne électorale.

Dans une entrevue à La Presse canadienne, le ministre fédéral de l’Immigration, Ahmed Hussen, a précisé que l’Accord Canada-Québec permet au gouvernement québécois de choisir le nombre d’immigrants économiques qu’il reçoit annuellement, mais que c’est Ottawa qui détermine combien de réfugiés sont accueillis au pays. Ceux-ci peuvent ensuite s’installer dans la province de leur choix et le Québec doit en accueillir 20 % en 2018.

Le gouvernement fédéral détermine également le nombre d’immigrants issus du programme de réunification familiale.

Le ministre a déposé à la Chambre des communes, mercredi un plan échelonné sur trois ans qui prévoit une augmentation graduelle du nombre d’immigrants chaque année. Ce nombre atteindrait 350 000 en 2021 pour l’ensemble du pays, ce qui correspond à près de 1 % de la population canadienne.

Le ministre a insisté sur le fait qu’une très large proportion de ces immigrants seront admis par l’entremise des programmes économiques existants.

Il s’est toutefois abstenu de se prononcer sur la contradiction entre ce nouveau plan et la promesse du gouvernement caquiste de réduire le nombre d’immigrants accueillis au total au Québec de 50 000 à 40 000 par année, avec des baisses dans les trois catégories, soit les immigrants économiques, les réfugiés et ceux issus du programme de réunification familiale.

« Nous n’avons reçu aucune communication officielle à ce sujet, donc, en ce qui nous concerne, rien ne change jusqu’à ce que nous ayons un autre son de cloche », a affirmé M. Hussen tout en précisant qu’il était prêt à travailler de près avec le Québec.

Source: Québec ne pourra limiter le nombre de réfugiés reçus, affirme Hussen

About Andrew
Andrew blogs and tweets public policy issues, particularly the relationship between the political and bureaucratic levels, citizenship and multiculturalism. His latest book, Policy Arrogance or Innocent Bias, recounts his experience as a senior public servant in this area.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: