Migrants: Ottawa doit payer pour les «invités de Trudeau», selon Lisée

A bit rich given that Quebec currently receives a block grant of $345 million for its role in immigrant selection and settlement, over double the budget of their Ministère de l’immigration, diversité et inclusion of $150 million:

Le Québec n’a pas à payer pour les «invités de Justin Trudeau», les milliers de demandeurs d’asile en provenance des États-Unis, a déclaré le chef péquiste Jean-François Lisée lundi.

Il a réclamé qu’Ottawa assume tous les coûts de cet afflux de migrants d’origine haïtienne aux frontières. Actuellement, le Québec paie pour les héberger, les nourrir, en plus de distribuer des chèques d’aide sociale.

En conférence de presse en matinée à Saint-Augustin, en banlieue de Québec, M. Lisée a rappelé que le premier ministre fédéral avait souhaité «welcome to Canada» (bienvenue au Canada) aux personnes persécutées de par le monde.

Donc, selon le chef péquiste, la situation actuelle est «le résultat des déclarations irresponsables» de Justin Trudeau.

«Il faut qu’ils (ces demandeurs d’asile) soient bien traités, ça c’est certain. Mais la question, c’est: combien ça va coûter et qui va payer? a demandé M. Lisée. Depuis quelques jours on essaie de savoir quelle sera la compensation fédérale pour ces invités de Justin Trudeau.»

Le chef de l’opposition officielle a également rappelé que le Québec accueille bon an mal an 3000 à 4000 demandeurs d’asile, mais qu’au-delà de ce seuil normal, Ottawa devrait payer la facture, les coûts d’hébergement temporaire, d’aide sociale, d’éducation, etc.

«Si j’étais premier ministre (du Québec), je commencerais à faire mes comptes (…), c’est au fédéral de payer ce que ça va coûter en plus et je n’entends pas M. Couillard dire ça.»

M. Lisée estime qu’il brise «un tabou» en soulevant cette question que beaucoup de gens se posent, selon lui: «L’argent qu’on va mettre là, on va le prendre où? Ça ne pousse pas dans les arbres, on vient de vivre trois ans d’austérité libérale très sévère.»

Réaction de Philippe Couillard

Le premier ministre Philippe Couillard a réagi depuis Charlottetown à l’Île-du-Prince-Édouard, où il assistait à la Conférence annuelle des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada.

Il a jugé que les termes «invités de Justin Trudeau» étaient «assez malheureux», en ajoutant que «tout le monde travaille ensemble, avec ses responsabilités et ses outils».

Appelée à préciser la répartition actuelle des responsabilités financières, la porte-parole de la ministre de l’Immigration Kathleen Weil, Émilie Tremblay-Potvin, a évoqué dans une entrevue les ententes qui existent déjà entre Québec et Ottawa sur les services sociaux et la santé, sans pouvoir donner de chiffres précis.

Elle a toutefois indiqué qu’une «comptabilisation est faite pour l’instant», qui pourrait servir à faire des «représentations» ultérieurement à Ottawa.

Source: Migrants: Ottawa doit payer pour les «invités de Trudeau», selon Lisée | Patrice Bergeron | Politique québécoise

About Andrew
Andrew blogs and tweets public policy issues, particularly the relationship between the political and bureaucratic levels, citizenship and multiculturalism. His latest book, Policy Arrogance or Innocent Bias, recounts his experience as a senior public servant in this area.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: